Communication orale : les 5 étapes pour être entendu(e)

Dans le monde de l’entreprise, mais aussi à titre personnel, il est important de savoir s’exprimer correctement à l’écrit, comme à l’oral, en face à face ou par téléphone. D’ailleurs, vos premières secondes à échanger avec une personne seront les plus décisives. Et non, pour être entendu, inutile de crier ! L’image que vous renvoyez les 20 premières secondes en dit long sur vous. Mais quoiiiiiii ? Et oui, le cerveau humain est plutôt doué pour juger rapidement ! Mais tout est rattrapable ou presque ! Et WakUp Intérim, votre agence d’intérim au Mans vous donne quelques tips pour réussir votre communication orale à coup sûr !

Pourquoi bien communiquer ?

Si vous êtes encore dubitative de l’importance de bien communiquer à l’oral, voici quelques situations qui vous convaincront directement.

  • Faire passer des messages efficacement
  • Obtenir un nouveau poste
  • Obtenir un rdv
  • Obtenir une augmentation
  • Obtenir un financement
  • Désamorcer des tensions
  • Remporter une vente …

Bref, vous l’aurez compris, la communication orale est le secret de beaucoup de réussites ! Alors lancez-vous dans cet exercice dès maintenant avec nos 5 tips pour bien communiquer !

1 – Parfaire votre communication verbale

Et ouiiiiii, la communication verbale n’est pas la communication orale… Mais seulement une infime partie. Il parait que notre communication verbale représente 7 % de notre communication avec autrui, mais pour autant, il faut la travailler correctement que ce soit au niveau de la diction, de l’articulation et aussi du vocabulaire employé en fonction de votre interlocuteur. Elle sera primordiale pour vos appels téléphoniques.

2 – Faites parler votre corps

Ok donc là vous vous dites, on parle de communication orale et vous me parlez de mon corps ? Et bien OUI ! Le langage corporel a une très grande importance dans votre communication avec autrui. Pour cela, il faudra travailler vos gestes, votre posture, le timbre de votre voix, etc. Et oui, c’est votre corps qui en dit le plus quand vous parlez… par téléphone, c’est tout le reste qui est important.

3 – Pratiquez l’écoute active

Grâce au combo gagnant, communication verbale et non-verbale, vous captiverez votre interlocuteur, a une seule condition, que l’échange soit réel. Pratiquez l’écoute active, faites des pauses et laissez-le s’exprimer dans votre échange. Un entretien de recrutement, par exemple, ne va pas que dans un sens. Rebondissez sur le discours de votre recruteur, répondez à ses questions et interrogations de manière calme et limpide. Si c’est le moment d’écouter simplement, faites des signes de la tête qui montre l’intérêt du monologue et qui prouve que vous écoutez.

4 – Soyez dans l’échange

L’écoute active est une chose, mais créé un lien en est une autre. Que ce soit pour un échange inopiné, un examen, un entretien d’embauche, intéressez-vous à la personne qui est en face de vous ou au bout du fil. Posez-lui des questions pertinentes. Rebondissez sur ses réponses. Bien sûr, jaugez vos questions en fonction de votre interlocuteur, vous ne poserez pas la même question à un recruteur qu’à un ami. C’est le cas pour toutes les situations.

5 – Gérez votre stress

On le sait tous, la communication orale peut être très compliquée, elle peut l’être d’autant plus quand l’enjeu est important : recrutement, demande de financement auprès d’une banque, présentation d’une thèse… Pourtant, il est primordial de montrer le moins possible votre stress. Cela donnera une image de vous d’une personne posée, réfléchie, résistante à la pression. Bref, cela donnera confiance. De ce fait, outre travailler sur vos peurs, préparez votre message en amont, apprenez-le pour que celui-ci soit fluide. Cela vous rassurera.

Des questions à ce sujet, Wakup Intérim, votre agence d’intérim au Mans est à votre écoute.

Photo de Icons8 Team sur Unsplash

Nos derniers articles

Pour ne louper aucune information sur les métiers du transport, de la logistique et des travaux publics, suivez-nous sur les réseaux !